Générer des traps SNMP depuis un ESXi 5.0

0 Flares Filament.io 0 Flares ×

Avant de mettre en production votre serveur ESXi, il est primordiale d’utiliser une bonne solution de supervision. Dans cette article nous traiterons la partie envoie de trap SNMP depuis votre serveur ESXi vers votre serveur de supervision.

Vérifions tout d’abord les pré requis:

  • Un serveur ESXi fraichement installé
  • Un serveur de supervision
  • La console CLI de VMWare (de même version que votre ESX)

Vous trouverez la console CLI en téléchargement directement depuis le site de VMWare

La console se présente comme ceci:

VMware ESXi 5.0 CLI

 

1) Configuration de l’agent SNMP pour envoyer des interruptions

Dans la console CLI Vsphere, saisissez:

vicfg-snmp.pl –server nom_hôte –username pseudo –password mot_de_passe –c public -t adresse_cible@port/communauté

A Remplacer:

  • “nom_hôte” par l’IP du serveur ESXi
  • “pseudo” par le login
  • “mot_de_passe” par le mot de passe
  • “adresse_cible” par l’IP du serveur de supervision
  • “port” par le numéro de port
  • “communauté” par le nom de communauté (public dans la plus part des cas)

Chaque fois que vous saisissez ces paramètres, les anciens paramètres sont écrasés.

Pour renseigner plusieurs cibles, il faut séparer les cibles par des virgule.

 

Par exemple, pour envoyer des interruptions SNMP à partir de l’hôte esx.local.com au port 162 vers le serveur de supervision cible.local.com avec la communauté public:

vicfg-snmp.pl –server esx.local.com(ou IP) –username user –password password -t cible.local.com(ou IP)@162/public

 

[FACULTATIF]: Attention, si l’agent SNMP n’est pas activé, il faut saisir (CF ci-dessus pour le remplacement):

vicfg-snmp.pl –server nom_hôte –username pseudo –password mot_de_passe –enable.

 

Il est maintenant temps de tester si la configuration est bonne, envoyer une interruption test pour contrôler en saisissant ceci:

vicfg-snmp.pl –server nom_hôte –username pseudo –password mot_de_passe –test

L’agent envoie une TRAP type “warmStart” au serveur de supervision configuré. Suivant les solutions de supervision la méthode pour analyser la Trap n’est pas la même. Je vous laisse gérer pour cette partie.

 

2) Configuration de l’agent SNMP pour l’interrogation

Toujours en utilisant la console CLI.

vicfg-snmp.pl –server nom_hôte –username pseudo –password mot_de_passe -p port

A remplacer:

  • “nom_hôte” par l’IP du serveur ESX
  • “pseudo” par le login ESX
  • “mot_de_passe_” par le mot de passe ESX
  • “port” par le port de l’agent SNMP

 

[FACULTATIF]: Attention, si l’agent SNMP n’est pas activé, il faut saisir (CF ci-dessus pour le remplacement):

vicfg-snmp.pl –server nom_hôte –username pseudo –password mot_de_passe –enable

 

3) Configuration de la source utilisée par l’agent SNMP pour les évènements matériels

Deux choix s’offrent à vous:

  • Capteurs IPMI: (Intelligent Platform Management Interface) est un ensemble de spécifications d’interfaces communes avec du matériel informatique permettant de surveiller certains composants type ventilateur, sonde de température, etc…

vicfg-snmp.pl –server nom_hôte –username nom_utilisateur –password mot_de_passe -y sensor

 

  • Indications CIM: (Common Information Model) est disponible sur ESXi depuis la version 5.0

vicfg-snmp.pl –server nom_hôte –username nom_utilisateur –password mot_de_passe -y indication

 

 

Voila, la configuration du SNMP sur ESXi 5.0 est maintenant terminer. A vous de tester et d’interpreter les TRAPs recuent par votre serveur de supervision. Les interpretations varient suivant les solutions de supervisions utilisées.

Posted in ESX / ESXi and tagged , , , , .
Jérémy Lebon
Co-Fondateur de sys-Advisor.com, Ingénieur de production Informatique dans l'e-commerce mais passionné avant tout, je partage mon quotidien à travers ce site. #sysadmin #microsoft #vmware #tech #geek @sysadvisorContact Skype Enterprise : jeremy.lebon@sys-advisor.com



-->

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.