VMware PME vSphere Storage Appliance : comment intégrer dans son budget une solution de stockage partagée

0
1
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun Vote)
Loading...

L’informatique est de plus en plus présente dans les PME d’aujourd’hui, l’un des plus gros coût pour le service informatique reste l’espace de stockage comme par exemple un NAS, un SAN, etc… En effet, le prix d’un SAN peut très rapidement atteindre les $10K et donc prendre une place très importante dans le budget d’un DSI.

Le problème est qu’à l’heure d’aujourd’hui pour mettre en place une infrastructure virtuelle telle que VMWare vSphere avec les fonctions vMotion, High Availability (HA), et Fault Tolerance (FT), il est nécessaire d’avoir un stockage partagé commun. Si vous ne souhaitez pas dépenser $10K ou plus pour un équipement de stockage, il existe une solution VMWare vSphere Storage Appliance (VSA). Le logiciel VSA transforme le disque interne de votre hôte vSphere (serveur) en un équipement de stockage partagé hautement disponible (99,9%) et redondant.

En seulement 5 cliques, vos disques durs internes sont configuré en RAID, mirroire sur deux ou trois hôtes, et sont immédiatement disponible sur vCenter comme un équipement de stockage partagé afin de pouvoir activer toutes les fonctionnalitées de vSphere.

 

VMWare actualité VSA

Dans l’exemple ci-dessus, nous avons trois hôte VMWare.

Une machine virtuelle VSA s’exécute sur chaque hôte du cluster (jusqu’à 3 hôtes), agissant en tant que périphérique pour les disques durs sur chaque hôte. Il établit alors une sorte de miroir NFS sur chaque hôte pour s’assurer que vos données sont en ligne et disponibles, même en cas de plantage.
Attention, la solution VSA ne remplace pas un système de stockage tel qu’un NAS ou un SAN, car elle ne dispose pas de beaucoup de fonctionnalités supplémentaire comme la réplication, des instantanés ou bien des clones. Mais pour une petite infrastructure virtuelle VMWare avec un budget modeste, la VSA peut très certainement être la meilleur solution.

[source]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here