Installation et configuration d’Exchange 2010

0
374
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
Exchange logo

Cette partie traite de l’installation et la configuration d’Exchange 2010.

Il est question de mettre en place une maquette représentant l’infrastructure d’une société sur laquelle nous devons démontrer qu’il est possible d’intégrer un serveur EXCHANGE 2010 SP1 à l’AD.

Cet article décrit les axes majeurs d’installation et de configuration d’Exchange 2010 avec l’intégralité des rôles ( CAS,HUB,MBX) sur un même serveur.

 

Plusieurs spécificités seront démontrées telles que :

  • Automatisation de l’installation des prés requis d’Exchange 2010
  • Génération automatique des boites aux lettres via script
  • Génération automatique de contacts à partir d’un classeur EXCEL
  • Génération automatique des groupes de distribution par service

 

L’architecture présenté est composée de 2 serveurs virtuels répartis sur une machine physique. Les machines virtuelles seront émulées par un outils de vitualisation.

Les serveurs composants la maquette sont :

Information architecture exchange

Schema TP

 

Cette partie traite des principaux axes de préparation et de configuration d’exchange 2010 SP1 dans un environnement active directory 2008. A noter que l’ensemble des opérations décrites ci-dessous est effectué avec un compte administrateur du domaine Winterhorff.

 

Préparation de l’Active Directory

 

Le niveau de fonctionnalité ainsi que le schéma doivent être au minimum en 2003 ou 2008 R2. Depuis les sources exchange Il faut préparer le schéma de l’Active directory pour accueillir exchange comme suit :

d:Setup /PrepareSchema

Prepare schema
Ensuite il faut préparer la foret :

Setup /PrepareAD /OrganizationName:winterhorff

Et enfin le domaine :

Setup /PrepareDomain

 

Installation des pré-requis Exchange

 

Une fois l’AD installé et conforme (fonctionnalité et schéma), l’automatisation des pré-requis est nécessaire à Exchange 2010, cela est possible via des commande PowerShell, à condition d’avoir les sources d’installation. Ici le D: représente notre lecteur DVD.

ServerManagerCmd -ip D:ScriptsExchange-Typical.xml

Cette commande PowerShell va exécuter le XML ayant les pré-requis nécessaire pour une installation basique d’exchange 2010, les rôles CAS HUB et MBX seront sur le même serveur. Un redémarrage est nécessaire pour valider l’installation.

Cette installation est plus sûre que la suivante car les pré-requis proviennent du DVD, donc pas d’erreur ou d’oubli possible.

Ensuite il faut changer le mode de démarrage du service de partage de ports net.tp pour le passer en automatique afin d’être sûr qu’il démarre en cas de redémarrage du serveur. Le partage de ports NetTcp est une fonctionnalité Windows qui permet à plusieurs applications réseau de partager un port unique. Le service de partage de ports NetTcp accepte les connexions utilisant le protocole net.tcp et transfère les messages en fonction de leur adresse de destination.

Ouvrir une console PowerShell :

Set-Service NetTcpPortSharing -StartupType Automatic

De plus, Exchange s’appuie sur les Filters Pack.

Les Filters Pack sont des composants qui permettent aux services de recherche d’indexer le contenu de types de fichiers spécifiques, en vous laissant rechercher des données dans ces fichiers. Ils sont conçus pour être utilisés avec les Services Microsoft Search (SharePoint, SQL, Exchange, Windows Search).

Il faut télécharger les sources  en fonction des versions d’office ( 20XX) et installer les Filters Pack 64 Bit sur votre serveur exchange, voici le lient pour office 2010.

http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=17062 ( office 2010).

 

Installation d’Exchange

 

Une fois installé nous pouvons démarrer l’installation d’Exchange 2010, attention toutefois à ce que le service firewall soit bien démarré.

L’installation d’Exchange se fait via le setup, plusieurs étapes sont nécessaires telles que l’acceptation du contrat de licence, le dossier source des bases de données .EDB ou encore spécifier que le serveur sera le CAS.

Une spécificité nous parait importante, c’est le fait d’indiquer que le serveur sera exposé à Internet et par conséquent sera utilisable via Outlook Web Access (OWA) ou les terminaux via ActiveSync.

Pour l’accès à OWA pour les clients, il est préférable de ne pas donner le nom du serveur direct, pour ce faire il faut créer un CNAME, nous avons choisi de mettre « mail » qui pointe vers le serveur CAS comme suit :

https://lh4.googleusercontent.com/-iZ0IkGmu9Sw/UBaMMZkU2AI/AAAAAAAAAOM/_5MKfrccS8E/s422/cname.PNG

Dès lors l’accès en OWA se fera via https:mail.winterhorff.comowa

Lorsque vous consulterez la messagerie via OWA, un message d’avertissement vous sera présenté comme quoi le site n’est pas digne de confiance malgré le HTTPS. En effet, à l’installation d’Exchange 2010, celui ci va auto générer un certificat. Le problème est qu’il est auto signé et n’est donc pas signé par une autorité de certification.

Pour éviter ce problème il faudra soit générer un certificat venant de votre propre autorité de certification , soit en acheter un auprès d’un organisme recconu.

Connecteur d’envoi

 

La création d’un connecteur d’envoie est impératif afin d’envoyer des mails en direction d’Internet. Pour ce faire, ouvrir la console Exchange et sélectionner comme suit :

connecteur d'envoie exchange 2010

  • Définition du nom du connecteur  et indiquer le type d’usage
  • Spécification des adresses cibles. On veut internet donc juste « * »
  • Indiquer si on souhaite utiliser les enregistrements MX des domaines pour envoyer les emails automatiquement ou si on veut passer par un hôte EDGE
  • Choisir le serveur HUB Exchange

 

Création des règles de génération d’adresses e-mail

 

La création d’une règle de génération de l’adresse est impératif afin d’avoir des adresses mails et GAL (Global Adress List) répondant aux exigences du besoin. Donc nous pouvons créer les règles de construction d’adresses e-mail à partir des informations stockées dans Active Directory. Cela permet de mapper l’alias des comptes AD avec le nom de domaine exchange.

Pour cela, il faut aller dans les Stratégies d’adresse de messagerie dans le Transport Hub au niveau de l’organisation.

Il existe une règle par défaut : les adresses de messagerie sont créées avec le domaine par défaut.Cette règle n’est pas appliquée. Il n’est plus possible de modifier cette règle depuis Exchange 2010. Il faut donc en créer une nouvelle. Donc faire un clic droit en dessous de la règle par défaut puis Nouvelle stratégie d’adresse de messagerie.Plusieurs paramètres sont à renseigner tels que sur quel domaine va s’appliquer la règle ou spécifier le nom FQDN du nom de domaine mail et qu’on l’applique immédiatement.En fin de configuration, nous avons un résumé :
règle adresse mail

 

Quota de boites aux lettres et d’envoi réception

 

Il est possible de définir des quotas sur les boites aux lettres Exchange 2010 afin que celles-ci ne deviennent conséquentes en taille et par conséquent que les EDB ne deviennent trop volumineuses. Pour se faire, se placer dans configuration de l’organisation et dans boites aux lettres et ouvrir la base de données correspondante :
limite exchange 2010

Ici le quota est d’un peu moin de 500 Mo, les éléments supprimés seront gardés 14jours et donc seront récupérable dans le client Outlook même si la corbeille a été vidée. Une boite aux lettres supprimées sera gardée pendant 30 jours.

 

Génération automatique des boites aux lettres

 

La commande powershell suivante permet la création de boite aux lettres par domaine ou unité d’organisation, ici on spécifie le domaine AD.

Get-User -OrganizationalUnit winterhorff.com | Enable-Mailbox

Génération automatique de contacts à partir d’un classeur EXCEL

 

Il se peut qu’un jour une demande spécifique vous soit demandée comme la génération automatique de contacts à partir d’un classeur excel de type CVS. Notre classeur est renseigné comme suit.

name,firstname,emailaddress,office

Voici la commande permettant la création des contacts du CSV dans l’OU contacts.

Import-csv c:Projetcontacts.csv | foreach {new-mailcontact -firstname $_.firstname -name $_.name –lastname $_.name -externalemailaddress $_.emailaddress -OrganizationalUnit « Contacts Extérieurs »;set-contact -identity $_.name -company $_.office }

Génération automatique des groupes de distribution par service

 

Pour une question de facilité d’administration, il est préférable d’utilisé les groupe de distribution dynamique. En effet, dés qu’un utilisateur sera créé dans une OU, celui ci sera automatiquement rajouté dans la liste de distribution correspondante et par conséquent,cela permet d’envoyer un e-mail à ce groupe qui permettra par la suite un routage SMTP du courriel en question vers tous les utilisateurs d’une même OU.

New-DynamicDistributionGroup -Name Comptabilité -Alias Comptabilité  -OrganizationalUnit Comptabilité  -IncludedRecipients MailboxUsers

New-DynamicDistributionGroup -Name ContactsExtérieurs -Alias ContactsExtérieurs  -OrganizationalUnit « Contacts Extérieurs »  -IncludedRecipients MailboxUsers

 

Voila, nous avons vu une première approche des points essentiels à la mise en place d’un Exchange 2010 de base.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here